« Big Brother peut capter votre clavier | Main | Vendredi, c'est aujourd'hui ! »

La science fictive des Bogdanov

Une «nouvelle émission scientifique», qu’ils disaient. J’ai regardé ce premier Science X, stoïquement, de la première à la dernière minute. J’ai vu beaucoup de science-fiction, et de la plus éculée. Et de la prospective de comptoir à grand coups de «Demain, ma brave dame, sûrement que…» Par exemple, «on vivra 150 ans», l’une des éternelles fixettes des faux jumeaux. Et encore un reportage comme si on y était sur l’exoplanète Gliese 581 d, située à 20 années-lumière d’ici. On ne sait pratiquement rien sur elle… mais combien de téléspectateurs auront compris que ces images étaient pure fiction ?
Bref, du facile, de la grosse ficelle. Contenu scientifique proche du zéro absolu, coupables approximations à tous les étages, le tout emballé dans du papier chocolat pour faire demain, servi sur un plateau mégalo peuplé d’un carnaval emprunté à Star Wars. En plus toc. Et les deux grotesques, au milieu de tout ça, toujours aussi robot dans leur gestuelle figée, toujours aussi pipeau dans leurs effets de manche à deux balles. Et toujours dans leur combinaison spatiale de mardi gras. Du Temps X après la lettre.
Bien sûr, si France 2 a choisi Igor et Grichka Bogdanov pour créer cette «nouvelle» «émission scientifique», cela n’a rien à voir avec le fait que, comme le signalent les intéressés ici, ils travaillent depuis 2001, pour l’illustration sonore, avec un certain Pierre Sarkozy, fils de Nicolas. Sûrement que ça s’est trouvé comme ça…

En fait, la direction de la chaîne a dû penser à eux en voyant leur prestation sur TF1, en mars dernier, dans le «Qui veut gagner des millions ?» spécial Sidaction. Ils ont plafonné à 1500 €, en se vautrant sur une question un peu trop scientifique pour eux ! Le basilic vert, un lézard d’Amérique centrale qui marche sur l’eau, ça ne leur disait rien… Pourtant Grichka prétendit ensuite en avoir vu à Fontainebleau… Du délire ! Auparavant, ils avaient pataugé dans le principe d’Archimède, se demandant si la poussée de bas en haut est égale à une ou deux fois le «poids du volume d’eau déplacé». Grandiose !

Ou alors, France 2 a pu estimer que pour une telle émission, il fallait au moins des professeurs d’université. Or il est temps que cela se sache, les Bogdanov sont tous deux professeurs à l’Université de Bourgogne ! Trop modestes, les intéressés ne le crient pas sur les toits, mais on peut découvrir cette information sur le site de l’Université Megatrend (copie d’écran) de Belgrade (Serbie), où les frères seraient également professeurs. Notez que tous les «professeurs étrangers» de cette liste sont d’abord professeurs ailleurs. Il fallait donc logiquement que les Bogdanov exhibent une chaire en France pour s’y retrouver.
Mais bizarrement, ils ne se sont jamais vanté d’enseigner à l’Université de Bourgogne, celle là-même où ils ont obtenu leur fabuleuse thèse (dont nous avons déjà parlé ici). D’ailleurs, l’Université de Bourgogne elle-même n’est pas au courant : sur leur annuaire, pas trace du moindre Bogdanov.

Diantre, est-ce que cette information serait…prématurée ? Comme l’était déjà l’annonce de leur titre de docteur sur la quatrième de couverture de leur livre (Dieu et la science) publié en 1991, soit 11 et 8 ans, respectivement, avant la soutenance de la thèse d’Igor et de celle de Grichka. Une erreur de l’éditeur, avaient bredouillé les faux docteurs.

Pourtant, six ans plus tôt, déjà, en 1985, les mêmes se donnaient du «docteur en astrophysique» dans une interview de Paris Match. Sans doute le journaliste avait-il entendu des voix. Décidément, ces deux-là n’ont vraiment pas de bol.
«On» ne cesse de leur attribuer des diplômes qu’ils n’ont pas, et après on s’étonne qu’ils aient la grosse tête ! À ce propos, il est très désobligeant de supposer, comme je le lis un peu partout, que les proéminences des Bogdanov relèveraient de la chirurgie esthétique. Pourquoi auraient-ils fait une chose pareille ? Rien que pour passer plus souvent sur les plateaux de télé les plus distingués, comme ceux de Cauet ou Ruquier ? Grotesque.
Il y a des explications plus simples. Ils auraient pu, par exemple, forcer un peu sur l’hormone de croissance. Suite à des études largement contestées depuis, deux catégories de fondus faisaient joujou avec, dans les années 1990 : les adeptes de la gonflette et les accros à l’éternelle jeunesse. Or l’abus de cette hormone provoque une croissance exagérée de certains os, à commencer par ceux de la mâchoire inférieure. Voilà pourquoi tant de sportifs et bodybuildés arboraient à une époque des mandibules surdimensionnées. Est-ce que les Bogdanov, tout à leur désir impérieux d’atteindre les 150 ans, auraient dépassé la dose prescrite ? Après tout, c’est leur droit le plus strict de prêter leur corps à la science…

Posted on dim. 26 oct. 2008 by Registered CommenterPierre Vandeginste in | Comments40 Comments

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments (40)

Ah bon, je pensais être le seul a trouver ces Dugland et Duglant cons, je suis rassuré.

C'est petit homme aux talonnettes qui les a fourgué à la 2.

Un bon livre de SF comme antidote à ces guignols.

dim. 26/10/08 11:18 | Unregistered CommenterP.DICK

Moi j'ai trouvé l'émission géniale!Un vrai choc de voir les personnages de star wars,d'entendre dark vador respirer dans le fond,de découvrir la planète Gliese et la vie ailleurs, de retrouver les bogdanoff en combi,géniaux comme toujours.Vive les Bogda et sciencex!!!

dim. 26/10/08 11:58 | Unregistered CommenterBenmoun

J'adore vos arguments ! On a le fan club qu'on mérite… 

dim. 26/10/08 12:03 | Registered CommenterPierre Vandeginste

Moi je croyais qu'ils opperaient sur tele8, ou je ne sais quelle chaine de Bollore.
Et a ce sujet j'aimerai VRAIMENT savoir si ils ont reellement l'oreille de Sarkozy, ces deux demeures. Parceque si c'est vrai, l'heure est grave!

dim. 26/10/08 13:54 | Unregistered Commentererka

Bravo PV, voilà enfin les Bogda démasqués ! J'aurais bien aimé lire ce papier dans un journal à grand tirage, au lieu de quoi nous avons eu droit à un cirage de pompes en règle dans le Parisien d'hier... L'imposture des Bogda n'est pas près de cesser.

dim. 26/10/08 16:50 | Unregistered CommenterDP

Un des deux frères a tenté, pendant des semaines, d'imposer son CV "gonflé" sur Wikipédia. Épisode grotesque de la carrière de ces vieux jeunes gens pourtant pas bêtes mais qui confondent leurs rêves et la triste réalité. On a envie de leur donner des claques et de dire : "réveille-toi bon sang !" Ils se rêvent en savants fous géniaux sortis des feuilletons de la presse quotidienne d'avant la grande guerre, des Cornélius, des Cosinus,...
J'espère juste pour eux qu'ils ont un peu plus une vie que ne le laissent craindre leurs interviews.

dim. 26/10/08 18:57 | Unregistered CommenterBlogueur influent

Les scientifiques ont accès à des bases de données bibliographiques pour faire leurs recherches. Le grand public y a rarement accès car c'est payant et c'est bien dommage car c'est très révélateur de l'activité scientifique d'un chercheur. C'est un outil très pratique qui permet de se faire une idée rapide de la qualité des travaux produits (peut-être pas dans le détails, mais comme vous le verrez, dans leur cas ça ne change pas grand chose...)

Une requête sur l'ISI Web of Science portant leurs deux noms donne *3* articles:

Title: KMS space-time at the Planck scale
Author(s): Bogdanoff G, Bogdanoff I
Source: NUOVO CIMENTO DELLA SOCIETA ITALIANA DI FISICA B-GENERAL PHYSICS RELATIVITY ASTRONOMY AND MATHEMATICAL PHYSICS AND METHODS Volume: 117 Issue: 4 Pages: 417-424 Published: APR 2002

Title: The KMS state of spacetime at the Planck scale
Author(s): Bogdanoff I
Source: CHINESE JOURNAL OF PHYSICS Volume: 40 Issue: 2 Pages: 149-158 Published: APR 2002

Title: Spacetime metric and the KMS condition at the Planck scale
Author(s): Bogdanoff G, Bogdanoff I
Source: ANNALS OF PHYSICS Volume: 296 Issue: 1 Pages: 90-97 Published: FEB 25 2002

Tout est publié en 2002. On doit reconnaître au moins qu'ils sont parvenus à publier leurs idées. Par contre, 3 articles et puis rien. Cela devient un peu plus difficile à justifier pour des "prof" d'Université, fut-elle celle de Bourgogne.

Plus intéressant est de comptabiliser le nombre de fois où ces articles ont été cités après leur publication qui date de 2002, ce qui laisse de le temps de laisser une trace. Dans l'ordre nous avons 0, 1 et 1 citation par article. Autant dire que ces articles sont restés dans un formidable anonymat. Cela traduit l'absence d'intérêt total que la communauté scientifique porte aux travaux de ceux que les médias nous présentent comme les derniers génies de ce siècle.

Ces personnages médiatiques ne sont certainement pas des idiots, mais ils participent à décrédibiliser la Science dans son ensemble.

lun. 27/10/08 00:04 | Unregistered CommenterIsiWeb

@IsiWeb
Jolie démonstration. Merci pour cette contribution.

lun. 27/10/08 00:08 | Registered CommenterPierre Vandeginste

Merci, ça fait du bien de lire ça.

lun. 27/10/08 09:29 | Unregistered CommenterFrançois Granger

Encore un peu : http://math.ucr.edu/home/baez/bogdanov.html

lun. 27/10/08 10:14 | Unregistered CommenterHubert Guillaud

@François
De rien. J'ai regardé l'émission, et c'est venu tout seul.

lun. 27/10/08 11:09 | Registered CommenterPierre Vandeginste

Moi, ce que font les frères Bogdanov, ça me fait beaucoup penser à ce qu'on peut lire dans des journaux comme Science et Vie... c'est un style, apparemment ça a l'air de plaire (mais alors ce n'est pas du tout mon goût par contre)... pour moi, ça fait parti de ces choses qu'ils veulent que ça ai un goût, un style, un arôme ... "scientifique". À mon avis, c'est un reliquat de l'époque du "c'est prouvé scientifique"... où le fait d'invoquer la "science" était suffisant pour justifier n'importe quoi. C'est mon avis personnel...

lun. 27/10/08 11:10 | Unregistered CommenterAstro

@Hubert
Merci. C'est un livre entier que l'on pourrait écrire sur ces phénomènes. Rien que le dernier chapitre, la sortie du bouquin de Lubos Motl, c'est un poème.

lun. 27/10/08 11:12 | Registered CommenterPierre Vandeginste

@Astro
Assez d'accord pour dire que leur "traitement", ou plutôt "maltraitance" de la science, est dans une lignée. Quand Paris Match parle de science, par exemple, c'est sur un mode assez proche. Truffé notamment d'arguments à deux balles du genre "c'est prouvé".

lun. 27/10/08 11:17 | Registered CommenterPierre Vandeginste

C'était vachement bien mais je me demande quel est le rôle des chroniqueurs...
seule Peggy Olmi semble crédible..
la petite brune semble très contente de passer à la télé, mais elle n'apporte rien de particulier. Quant à antoine Bueno j'aurais aimé plus l'entendre.

lun. 27/10/08 11:57 | Unregistered Commentermarie

@marie
Heu… qu'est-ce qui était "vachement bien" ?

lun. 27/10/08 11:59 | Registered CommenterPierre Vandeginste

J'ai vu cette première, sur Tempo (RFO N°2, en gros genre la 3 des DOM-POM), affligeant. Je n'épiloguerai pas sur ces dangereux personnages ; dangereux parce qu'ils divulguent, sous couvert de jouissances médiatiques, de fausses informations, qui comme tu le soulignes bien, relève plus de la SF que de l'esprit scientifique !
Quand on ne sait pas on se tait, surtout avec Anakin Sky Walker à ses côtés !
A bientôt ;o)

mar. 28/10/08 06:31 | Unregistered CommenterFred O Fenua

Vous tirez tous sur l'ambulance.
Ils sont avant tout des intermittents du spectacle.

D'ailleurs je les ai toujours confondus avec Bernard et Bianca.

mer. 29/10/08 09:39 | Unregistered Commenterwouf

Les frères Bogdanov ne sont pas professeurs de l'Université de Bourgogne. Ils ne sont que docteurs de cette même université. Pour être professeur d'université il faut passer un diplôme (l'Habilitation à Diriger des Recherches : HDR) et réussir un concours de recrutement sur un poste de professeur. Par ailleurs, les frères n'ont pas obtenus des mentions très glorieuses à leurs thèses... Avec de telles mentions, il est très probable qu'il ne serait pas recrutés sur un poste de maître de conférences (avant d'être professeur d'université, on commence par être maître de conférence).
Leurs thèses sont à mettre avec celle d'Elizabeth Tessier, et il est bien dommage que des universités acceptent de tels candidats...

mer. 29/10/08 09:59 | Unregistered Commenterjb

Mais... Mais... Et leurs QI incroyables ? 200 et 201, non ? héhé, c'est une preuve, ça, non ?

jeu. 30/10/08 12:24 | Unregistered Commenterbureau du fond

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>