« Tout le web 2.0 sur une page | Main | Les impros d’un robot »

La justice dégomme les Bogdanov

COBE/LBLSale temps pour les Bogdanov : le prix Nobel leur est passé sous le nez et ils ont perdu leur procès contre Ciel & Espace. Les faux jumeaux et vrais pipoles avaient attaqué en diffamation cette publication qui avait osé publier en octobre 2004 une excellente enquête sur La mystification Bogdanov. Laquelle réduisait en miettes les monuments de bouffonnerie que sont leur prétentieux opuscule titré Avant le Big Bang et leurs risibles « thèses » de doctorat (moins poilantes que celle d’Elizabeth Teissier, mais ex-æquo au palmarès du « plus c’est gros, plus ça passe »). Thèses, rappelons-le, poussivement obtenues par Igor et Grichka respectivement en 1999 et 2002, mais qui leur ont permis, rétrospectivement, de se bombarder docteurs en science sur la quatrième de couverture d’un précédent ouvrage, Dieu et la science, paru en 1991. Uri Geller tordait les cuillers, ils tordent l’espace-temps.
Donc, Ciel & Espace montre abondamment comment ces Dupond & Dupont de science-fiction se sont bricolé une façade scientifique à coups de manipulations de citations. Un (vrai) chercheur, Urs Schreiber (Université de Hambourg), par exemple, au détour d’un mail poli tentant de trouver un sens à leur charabia, précise : « Que ce soit bien clair, je ne pense pas que quoi que ce soit de ce qui précède constitue un raisonnement valable. » Après ablation de cette phrase gênante, les docteurs en charcutage obtiennent et publient ce qui ressemble à un gentil commentaire. Le faux leur tient lieu de méthode scientifique, montre Ciel & Espace. Faux commentaires, centre de recherche imaginaire à Hong Kong… sur le Net, chercheur chinois admiratif et fictif (un certain Pr. Yang), fan-club cousu de fil blanc… Admettons qu’ils ont aussi quelques vrais inconditionnels, dont le génie Luc Ferry.
Les deux Einstein n’ayant pas apprécié la fessée administrée par Ciel & Espace, ils ont donc attaqué en diffamation. Mais la revue n’a eu aucune peine à apporter les preuves de ce qu’elle avançait. Alors, les frangins ont bêtement oublié de se pointer au tribunal et les voilà condamnés, techniquement mais très réellement, à payer 2500 € à Ciel & Espace et « aux dépens » (frais de justice). Bien sûr, ils bredouillent des arguties juridiques alambiquées, mais ils vont devoir passer à la caisse. Ce qui, sans être une preuve scientifique, constitue un indice, et qui converge avec bien d’autres, de cette thèse très sérieuse : les Bogdanov sont une imposture.
Au fait, le jugement remonte au 4 septembre. Avez-vous entendu France 2, qui nous inflige leur émission ringardissime Rayons X, piper mot ? Est-ce que l’un des médias qui ont fabriqué le best seller Avant le Big Bang, nous a dit que la justice avait donné raison à ceux qui dégonflent la baudruche ? Pas le moins du monde. Les zozos furent par exemple invités au Zapping de France Inter le 23 septembre. Deux heures de promo bien huilée, sans une vague. La même soupe qu’à la sortie de leur œuvre, en 2004, pour laquelle ils avaient bénéficié d’une véritable tournée des grands ducs des télés et radios qui comptent. Façon BHL, qui est un peu le Bogdanov de la philo.
Au fait, qu’est-ce qu’il raconte, leur bouquin ? Je vous la fait courte. Pendant que les limaces de la science en place, comme ces John Mather (Nasa) et George Smoot (Berkeley), qui viennent de chiper le Nobel aux jumeaux, cherchent à comprendre ce qui s’est passé peu après le big bang, Igor et Grichka, du haut de leur génialitude, ont à leurs heures perdues, sur le pouce, trouvé ce qui s’est passé AVANT le Big Bang. Et qu’est-ce qu’il y avait, hein, avant le big bang ? Avant, donc, l’univers, avant le temps, avant tout ? Et bien figurez-vous qu’avant qu’il y ait quelque chose, il n’y avait pas rien, puisqu’il y avait les nombres ! Une révision déchirante du bon vieux « au commencement était le verbe ».

Posted on ven. 6 oct. 2006 by Registered CommenterPierre Vandeginste in | Comments109 Comments

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments (109)

Finalement, elle s'en occupe la justice ... des voyous !
sam. 7/10/06 20:53 | Unregistered Commentervermeille
Bravo pour ce billet. Le dégonflage de baudruche, cela fait toujours plaisir à voir. J'ai l'impression que les frères Bogdanov doivent considérablement énerver (à juste titre) les journalistes scientifiques, sans parler des scientifiques eux-mêmes.
Ceci dit, leur numéro ressemble plutôt à celui d'un duo de music-hall un peu fatigué, et leurs quelques auditeurs doivent plutôt les voir comme cela plutôt que comme des spécialistes des sciences. BHL a quand même beaucoup plus de succès comme incarnation du "philosophe" et PPDA comme archétype du "journaliste" (leurs shows me semblent plus au point).
J'ai regardé une fois "Rayons X" et le qualificatif "ringardissime" me semble très en dessous de la réalité : c'est consternant, navrant, catastrophique ... En plus ce sont de très mauvais acteurs et la mise en scène est tellement nulle qu'on ne sait même pas de quoi ils parlent. Le vrai problème, c'est qu'une chaîne comme France 2 ose programmer cela comme une émission de vulgarisation scientifique destinée aux jeunes.
Que les Frères Bog. soient des imposteurs : j'ai l'impression que la démonstration en été faite à plusieurs reprises. Ce qui est gênant, n'est-ce pas plutôt qu'ils ressemblent à ces ludions qui retrouvent toujours leur aplomb dans les TV et radios ? Pour les journalistes et programmateurs de l'audiovisuel, ce sont de "bons clients" qui auront toujours la formule-choc (mais fausse, mais on s'en fiche) pour expliquer les "mystères de l'univers" sans les précautions et le jargon obscur des chercheurs du CNRS. Bref, Frères Bog., qui vous fait rois ? Si on relie çà à la dégradation (ou à la disparition pure) des émissions scientifiques sur les TV, ils ne sont que le symptôme bouffon d'une crise plus importante, non ?
lun. 9/10/06 15:22 | Unregistered CommenterRavello
Tout à fait d'accord avec Ravello. La plus grande anomalie n'est pas que les Bogdanov aient réussi à s'incruster dans le système médiatique, mais plutôt que ce dernier les ai "fait roi". Le fait qu'ils soient nuls comme journalistes scientifiques n'est pas un problème, car ce n'est pas ce que recherche TF1 ni Antenne 2. En effet, il suffit à ces marchands de temps de cerveau disponible que les Bog. (j'aime bien la formule) soient de "bons clients". Que leur mégalomanie les amène à se prendre pour des Einstein ne fait qu'aporter une touche finale sur leur costard de "petits génies" qui parlaient trois langues à trois ans et pilotaient des hélicos à 16.
mer. 11/10/06 10:05 | Registered CommenterPierre Vandeginste
"Finalement, elle s'en occupe la justice ... des voyous !", dixit vermeille.

Le mot est juste, dès lors que l'on appelle un chat un chat. Mais comme l'explique fort bien Ravello ci-dessus, ils ont de nombreux complices. Des patrons de chaînes, de radios, des responsables e ces émissions qui produisent de la notoriété. Il suffit de demander l'avis de (vrais) scientifiques pour se faire une opinion sur leur livre, qui est truffé d'âneries. Il suffit de lire Ciel & Espace ou La Recherche, qui ont fait des papiers cinglants sur eux. Il suffit même de regarder en face quelques faits tout simples : ces génies hyper-précoces ont passé leur "thèse" à 50 et 53 ans ! Et combien avons-nous de titulaires de thèses de maths ou de physique, dans ce pays, qui n'éprouvent pas le besoin de prétendre qu'ils ont réécrit la cosmologie ? C'est ça le miracle des médias audiovisuels : ils arrivent à faire passer pour remarquable ce qui est banal.
mer. 11/10/06 10:20 | Registered CommenterPierre Vandeginste
Ah, ben tout arrive… Un bon point pour le Fig. Voyons la suite.
ven. 13/10/06 16:15 | Registered CommenterPierre Vandeginste
j'ai pas compris "BHL, le bogdavov de la Philo". D'accord BHL est omniprésent dans les média et se la joue chemise blanche, coiffure, Arielle. Mais je ne crois pas qu'il y ait imposture; il est là avec ses idées, son vécu, ses reportages etc... Après, chacun adhère un peu , beaucoup ou pas du tout.
sam. 28/10/06 08:52 | Unregistered CommenterDavid
David dixit : "j'ai pas compris "BHL, le bogdavov de la Philo"."

C'est pourtant exactement la même chose. BHL est sans aucun doute un littérateur et un "chéri" des médias. Mais le "philosophe BHL" est une fiction au même titre que les soit-disant "astrophysiciens Bogdanov". Il y a en France des milliers de titulaires de thèse, qui ne se bombardent pas pour autant chercheurs. Où est l'œuvre philosophique de BHL ? Qui la cite ? Quels étudiants l'étudient ?

Par ailleurs, trois ouvrages ont amplement démontré que BHL est surtout un homme de pouvoir qui obtient ce qu'il veut du système médiatique. Qu'il n'a pas seulement l'oreille de Pinault et Lagardère (surtout le père de son vivant) mais celle de tout le CAC 40 médiatique. La Fnac (Pinault) a tout de même boudé le dernier livre qui lui cherchait des poux.

Ces ouvrages ont également montré que BHL ment, invente, triche. Avez-vous entendu parler de sa fameuse "amitié de vingt ans avec le commandant Massoud" ? Et il emploie à l'occasion l'arme atomique de l'accusation d'antisémitisme contre ses détracteurs. Comme par exemple lorsqu'il parle du livre "dieudonnesque" de Beau et Toscer.

Pour un philosophe, je trouve que BHL pense mou. Qu'il a un problème avec le monde réel et la recherche de la vérité. Dans American Vertigo, il réinvente l'Histoire et les Etats-Unis. L'impérialisme, il ne l'a pas rencontré. Il va jusqu'à expliquer que le problème de l'obésité aux USA est une invention de la propagande anti-américaine. BHL a fait le tour des plateaux avec son livre et personne ne l'a titillé sur les énormités qu'il contient. Comme d'hab.

BHL m'intéresse au même titre que les Bogdanov parce qu'ils sont des symptomes d'un dysfonctionnement grave qui affecte notre système médiatique. Dont la capacité à produire ses propres héros, ses propres références, en laissant de côté le monde réel, me sidère… et, honnêtement, me fout les jetons.
sam. 28/10/06 13:01 | Registered CommenterPierre Vandeginste
Bonjour Monsieur Vandeginste !

Bonjour !

Merci de nous rappeler les suites de ce triste épisode des sciences inexactes. Une fois de plus, considérons que nous pouvons facilement passer du Nobel à la fumisterie en un seul clic, sur le Web, en plus !

Culturellement, les livres sont des objets séduisants. En parcourant les rayons de la science des librairies, regorgeant de titres attrayants ou énigmatiques, de maquettes invitantes, de reliures luxueuses, d’illustrations chatoyantes, le livre des Bogdanov se retrouve régulièrement enserré parmi des ouvrages crédibles. Jacquard, Luminet, Penrose, Reeves, Sagan, Xuan... et on en passe. Cela peut faire à la fois sourire et méditer. Comment choisir, pour un public non averti, s'alimentant en plus sur le Web où les sites sur la mauvaise science pullulent ? Le comité de lecture de chez Grasset a été ainsi séduit, de manière similaire pourrait-on croire; peut-on réellement les blâmer ? Mais revenir à la maison avec un tel livre peut nous faire effectuer un détour intéressant au pays de l’escroquerie, une expérience heuristique dans certains cas !

Vous résumez bien, de manière lapidaire, ce problème de «dysfonctionnement grave qui affecte notre système médiatique. Dont la capacité à produire ses propres héros, ses propres références, en laissant de côté le monde réel.» Voilà une perspective tout à fait anthropologique. Mythes et héros.

La blogosphère introduit également un niveau supplémentaire de distorsion. Ne serait-ce qu’en tenant un blogue à titre de dilettante passionné d’un sujet, il faut au moins avoir le courage de reconnaître ses bévues, ne s’agirait-il qu’une erreur d'interprétation de faits scientifiques. L’amende honorable se dissimule souvent derrière le masque de l’orgueil.

Même si on désire se référer aux sources fiables, les revues scientifiques prestigieuses sont à porte close, d’entrée de jeu. Elles demandant parfois un prix exorbitant pour un abonnement ou une simple copie d’article. Heureusement, Arxiv.org permet de compenser en partie pour des copies en prépublication. Mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est que ces revues à comité de lecture, comme le souligne le physicien américain John Baez - http://math.ucr.edu/home/baez/bogdanov.html - ne sont même pas à l’abri des arnaques

Entre livres séduisants, dysfonctionnement médiatique, blogosphère délirante ou revues scientifiques inaccessible et parfois arnaquées, le scepticisme demeure toujours à l’ordre du jour. Tout ce qui est vu et représenté n’est pas le territoire, hélas !

Ce mois d'octobre nous en aura fait voir de toutes les couleurs, des chatoyantes cartographies de l’anisotropie du rayonnement fossile aux sombres mystifications des frères Bogdanov !

http://universzeroun.wordpress.com/2006/11/01/250-mots-2006-11/

Merci!
mer. 1/11/06 22:17 | Unregistered CommenterClodiMedius

Que l'on aime ou pas les frères, j'ai remarqué que seules les personnes qui ne comprennent rien ou bien ont des oeillères comme les chevaux aiment détruires ceux qui sont supérieurs à eux. Intérrogés les académies et vous verrés que les diplômes des bogdanov sont vrais, le fait qu'ils rendent la science accèssibles à tout le monde n'est pas de leur goût. Pour ces gens là seuls compte leur émissions culturels de type star académie.

lun. 4/02/08 20:14 | Unregistered Commenterdavid

@david
Voila ce qui s'appelle un commentaire "à côté de la plaque". Personne ne conteste que Grichka et Igor Bogdanov aient obtenu chacun une thèse, à 50 et 53 ans respectivement, avec la mention "honorable" (le minimum), à l'Université de Bourgogne, que le monde entier nous envie ;-!
Pour commencer, qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire là-dedans ?

Des milliers d'autres habitants de ce pays ont obtenu des thèses de mathématique et de physique, plus souvent entre 25 et 30 ans, pour certains avec les félicitations du jury. Mais ils n'ont pas tous la grosse tête au point de se prendre pour pas un rond pour des Einstein incompris.

Il se trouve qu'en plus la valeur de ces thèse est largement mise en doute par les rares personnes qui sont capable d'en juger et qui ont eu le courage de mettre leur nez dedans. Mais à nouveau, une thèse accordé un peu facilement, c'est également déjà arrivé. Après tout, à peu près à la même époque, Élisabeth Tessier a également obtenu une thèse…

Le vrai problème est ailleurs et vous évitez soigneusement d'en parler. Des journalistes scientifiques se sont donné la peine de montrer que les Bogdanov ont fabriqué des commentaires élogieux sur leurs travaux par des hommes de l'art. De montrer également comment ils ont utilisé les possibilités offertes par Internet pour s'auto-féliciter, via des collègues fabriqués de toutes pièces. Et c'est cette démonstration, publiée dans Ciel & Espace, qui a fait l'objet d'un procès que les Bogdanov ont perdu. Les faits sont têtus.

À propos d'œillères et de ne rien comprendre : vous vous rangez vous-même dans la catégorie de ceux qui ne comprennent rien au Big-Bang mais qui soutiennent les Bogdanov pour quelle raison ?

Dernier point : à ma connaissance, la grande majorité de ceux qui font profession de "rendre la science accessible à tout le monde", dont je fais partie, dénonce l'imposture Bogdanov. Si vous connaissez une revue ou une rubrique scientifique ayant défendu ces clowns, faites le nous savoir. Les "Bogdanov scientifiques", c'est une fiction qui a été fabriquée sur des plateaux de télé spécialistes de la déconne, pas des sciences.

lun. 4/02/08 22:03 | Registered CommenterPierre Vandeginste

Bonsoir,

Face à ce discours d'ignorants, je ne peux me retenir d’intervenir.
Mais quel est donc ce pays où systématiquement lorsqu’on est un étranger et qu’on apporte des idées révolutionnaires, on tente par tous les moyens de vous briser. Si les frères Bogdanoff ont passé leur thèse si tardivement, c’est tout simplement parce que pour une fois depuis bien longtemps, personne n’apporte de solution à une question qui nous tourmente tous ; qui est à l’origine de la création ? Car il faut le dire, c’est ça qui dérange. Les Bogdanoff, prennent en compte la question de Dieu ce qui leur permet d’apporter des théories rationnelles qui consistent à penser qu’avant le Big Bang, il y forcément une intelligence derrière ce phénomène. Je dirais même que ce créateur transcende l’intelligence. D’où l’idée de leurs théories mathématiques, les équations qui précèdent la création. Ce qui demande beaucoup plus de travail que la plupart des doctorants qui obtiennent certes leur diplôme avec mention, mais n’apporte rien de nouveau. En France, des tas de docteurs qui glandent, qui coûtent du fric, qui sont lamentablement incompétent, et n’apportent rien si ce n’est beaucoup plus de mal que bien. Les frères Bogdanoff se moquent de la mention, ils sont sûrs de leurs théories et la raison de ces doctorats, c’est certainement pour s’assurer de pouvoir avoir une reconnaissance dans la communauté scientifique mondiale. En France, on a plein de bla-bla, mais 0 idée.
En ce qui concerne le caractère tardif de leur thèse, il faut savoir que de multiples tentatives pour briser leur élan, ont été orchestrées par de minables et petits individus, cachés dans leurs tours d’ivoire comme des rats. J’imagine que, s’ils n’avaient pas été des personnages médiatiques, ils auraient certainement été recalés. Mais comme, la communauté scientifique anglo-saxonne a cru en eux, et les a reconnues comme de sérieux scientifiques en publiant leurs recherches, leurs collègues français n’ont pas pu masquer l’évidence. Autre chose, n'oublions pas que les plus grands génies de l'histoire ont été trainés dans la boue à cause de leurs théories parce qu'elles transcendaient de loin les soi-disant éminents savants de l'époque. Exemple, Galilée. Aujourd’hui, c’est pareil. Parce que les frères Bogdanoff se réfèrent à un autre modèle de pensée, soudain on fustige les deux étrangers qui apportent une solution qui semble incompréhensible pour ces pseudosavants. Ces ‘savants’ qui cherchent beaucoup, mais ne trouvent rien. De toute évidence, les Bogdanoff dérangent, car ils viennent coiffer au poteau ces pseudoscientifiques, parce qu’ils ouvrent d’autres perspectives qui vont aider cette communauté à sortir de l’ombre. Et bien sûr, ces scientifiques de pacotille sont partagés. Il y a ceux qui se moquent, les plus stupides et, ceux qui semblent reconnaître un certain génie, mais du bout des lèvres. Ce qui explique, que bien souvent dans ce pays, beaucoup de gens avec des idées nouvelles se font briser dès qu’ils tentent d’imposer leurs idées. Dans n’importe quel domaine, vous trouvez toujours des gens malveillants qui ne veulent en aucun cas partager leur petit confort mal acquis. Ce qui explique, cette obscurité et cette ignorance qui règne au sein de ces gens.
Je n’en dirais pas plus, car plus j’observe ces charognards, plus je m’aperçois qu’ils sont d’une ignorance totale. Ce qui les rend méprisables.

Cordialement Vendredi67

dim. 10/02/08 23:19 | Unregistered Commentervendredi67

@vendredi67
J'ai failli répondre à ce commentaire à très forte teneur en mépris. Et puis je me suis dit que je n'avais rien fait pour mériter ça. Trop chiant de réagir à ce tas d'inepties.

En plus, présenter les Bogdanov comme des victimes… Quel gag ! Ils ont leur émission de télé sur le service public, font partie de la jet set et s'offrent la tournée des plateaux à chaque bouquin…

Et puis ce monsieur parle beaucoup d'ignorance tout en se donnant beaucoup de mal pour démontrer que la sienne est abyssale.

Je garde ce commentaire un peu comme une pièce de musée.

lun. 11/02/08 16:27 | Registered CommenterPierre Vandeginste

@Pierre Vandeginste

Bonjour,
Je m'excuse de cette brusque intrusion dans votre monde de grand penseur.
Je vais retenir la leçon et m'efforcer à l'avenir de garder mes propos virulents pour moi. Je vais en profiter pour tenter de combler l'abysse d'ignorance que vous avez décelée chez ma personne.

Merci, et bonne contuniation vendredi67

lun. 11/02/08 20:34 | Unregistered Commentervendredi67

vendredi67 : « En France, on a plein de bla-bla, mais 0 idée. »

En France, on a juste des physiciens capables d'inventer le pompage optique (Alfred Kastler, Nobel 1966), les cristaux liquides (Pierre-Gilles de Genne, Nobel 1991) ou la magnétorésistance géante (Albert Fert, Nobel 2007), c'est à dire les préalables à la mise au point du laser, des écrans plats et des disques durs actuels.

lun. 11/02/08 22:28 | Registered CommenterPierre Vandeginste

@Pierre Vandeginste

Bon, soyez gentil, laissez tomber. Effacez mon poste et oubliez-moi. J'ai commis l'erreur de me mêler d’un sujet qui en fait ne m'intéresse pas et peut-être, que je ne connais pas suffisamment le sujet pour alimenter ce débat. J’ai une façon bien particulière d’analyser les choses et je crois qu’on sera systématiquement face à un conflit d’idées, qui amène inévitablement à des conversations stériles. N’ayant pas été éduqué à la bonne école, j’ai beaucoup à apprendre et j’aurais dû être plus gentil. Mon ignorance, voyez-vous, me fait commettre encore beaucoup d’erreurs. J’accepte la leçon avec humilité, et je reconnais volontiers que je suis rentré de façon agressive dans votre Blog et cela, sans prendre de pincettes. Pour justifier certains de mes propos, il me faudrait passer beaucoup trop de temps à expliquer chaque détail. Je regrette sincèrement ces propos virulents qui ne vous été pas destiné. Vous faites votre travail de journaliste en informant le public moi, je suis un simple observateur.

Merci, bonsoir, sincères salutations et encore une, mille excuses.

mar. 12/02/08 00:44 | Unregistered Commentervendredi67

vendredi67 : « En France, on a plein de bla-bla, mais 0 idée. »

Pour ma part je trouve que cela résume bien et la situation et le contenu de ce pseudo blog trouvé au hasard sur cette magnifique toile. ;)

sam. 23/02/08 16:25 | Unregistered Commentercryptx

Pour ma part, j'ai compté zéro argument dans ce commentaire. Et je ne vois pas trop ce qu'il signifie…

sam. 23/02/08 18:37 | Registered CommenterPierre Vandeginste

Bon , c'est pour dire comme ça hein, mais ce 12/03/2008 à 19h00 j'ai croisé les frères bogdanov à la gare du Midi à Bruxelles et j'ai donc eu l'honneur de voir ces deux sympathiques jumeaux dont un après que je les ai reconnu a eu la gentillesse de me saluer.
Hé bien , sans maquillage et malgré leurs mentons d'Alien, ils sont tout ce qu'il y a de plus aimables.
Alors bon, ce sont peut-être intellectuellement des escrocs mais rien ne nous oblige à lire leur littérature ou à les croire et si la télé trouve amusant de leur donner du travail, c'est son affaire.
Les Bogdanov, c'est pas Moon ou Raël tout de même.

jeu. 13/03/08 16:01 | Unregistered Commenterg Lison

On peut dire ce que l'on veut des Bogdanov mais je préfère 1000 fois une théorie qui plie l'espace-temps dans une point "zéro" ce qui m'apparaît beaucoup plus cohérent plutôt que la sempiternelle ligne infinie du temps sur laquelle aurait surgit le "Big Bang" un peu par hasard...

jeu. 27/03/08 02:07 | Unregistered CommenterBertrand BRISSET

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
Some HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>